En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Résistance
 
 

Blog - Résistance


Nombre de membres 8 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   

Les Ohms de la Résistance, 2% de la population !  -  par JulienConstant

Les Ohms de la Résistance, 2% de la population !

Mise à jour du 25/01/2018

De ZAD en croiZADes, nous ne serions que quelques centaines de milliers à résister seulement ? Quand bien même... Car en 1940 Les premiers résistants...

Certains, ici, sur le Facebook du transhumaniste LINKHYperconnecté Marc Zuckerberg, constatent que la “fronde” est bien “timide”.

Erreur, ce n’est pas de timidité qu’il s’agit, mais de “servitude volontaire” (Etienne de La Boétie) indifférence, grosse fatigue, soumission, paresse...

Claude BOURDET écrit que le nombre de ceux qui ont participé « effectivement à la lutte clandestine ou qui ont, hors de France, fait partie des Forces francaises libres est extrêmement limité ; quelques dizaines de milliers au cours des années 40, 41, 42, quelques centaines de milliers en 1943-1944 ». (Claude Bourdet, L’aventure incertaine . Ed Stock, 1975) L’association « Le résistant de 1940 » groupait, lors de la publication de sa quatrième liste, 387 membres. Une association ne peut prétendre rassembler tous ceux qui ont agi et beaucoup de ceux qui ont agi à partir de 1940 sont morts. Ce chiffre donne cependant une indication. (Cité par Raymond Amouroux. La grande histoire des Français sous l'occupation. Ed Laffont, 1998) https://www.contreculture.org/AT%20R%E9sistance.%20Chiffres.html

                              -_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-
  • Enedis sait que Linky n'entrera chez moi que par la force des Baïonnettes (Certes les ampoules B22 cèdent la place aux vissantes E27) et en me passant sur le corps.
  • Ça y est, j’ai quitté EDF, dont Enedis est la filiale à 100%. Très content de mon nouveau fournisseur : il y a enfin quelqu’un qui répond au téléphone, et efficacement ! J’ai un peu honte, mais le service public est mort malgré tous nos efforts. Peut-être au siècle prochain ressuscitera-t-il ?
  • J'ai une bonne expérience de la dégénérescence de feu EDF et de la totale incurie de cette mégamachine où l'humain est, là aussi, déjà obsolète. Heureusement je prends mon compteur en photo le premier de chaque mois, et aussi entre deux. Outre le contrôle de ma consommation, depuis toujours, ça m’a permis de récupérer des sous qu’EDF m’avait pris en trop, par erreur...  Quelle surprise qu'un usager puisse prouver que son compteur ne dysfonctionne pas !
  • Et je n’ai qu’un compteur numérique Electronique standard Sagemcom, avec son affichage à Cristaux Liquides : gris foncé sur gris clair. Beurk !

C’est certain avec le compteur bleu analogique et les chiffres blancs sur noir, on voyait très bien et donc c’était moins bien pas vrai ? Et il n’était point besoin d’appuyer sur des boutons pour faire “défiler”. Il suffisait de... regarder ! Vive le progrès nouveau qui innove l'innovation !

Le disque tournait vite ? Ça m’indiquait que mes trois radiateurs électriques chauffaient. Il ne tournait pas ? C’était bon, j’avais bien tout arrêté, je pouvais partir...

Le bon vieux compteur bleu, increvable ; avec son disque qui tourne, on voit si on consomme beaucoup ou pas d'un coup d'œil !

Le compteur Sagemcom, successeur de mon Siemens, qui a vécu trois ans, 20 fois moins qu’un Compteur Bleu donc. Enfin, je dis qu’ils l’ont remplacé pour faire marcher leur petit commerce ; car j’ai prouvé, avec mes photos qu’il allait bien ! Incroyable : je prends des photos de mes index plusieurs fois par mois. Et je surveille ma consommation depuis toujours... Enedis-EDF n’a pas confiance en moi : c’est réciproque !

La première question que je me pose depuis mon déconditionnement, c'est toujours : "Cette innovante nouvelle innovation, en ai-je ressenti le besoin ? L’ai-je rêvée, réclamée, imaginée ?" Et comme pour le GPS, la réponse est non. Alors, je ne prends pas ; je refuse : gavé de technologinutile je suis. Chez moi, le WIFI est désactivé (ça consomme aussi du courant), le DECT aussi (téléphone sans fil). pas de blue tooth ni de GPS dans mon Lodgy Dacia.

Chaque fois qu’on obéit à une machine, qu’on la laisse faire à notre place, on se simplifie la vie ! Or nous sommes des êtres infiniment complexes ; notre mémoire disponible possède une capacité de stockage insondable, et n’a rien à voir avec un tas de capteurs et de processeurs algorithmés, car elle participe de notre pensée, nettement plus riche que les plus complexes des langages de programmation.

Chaque fois que la machine fait à ma place, je perds un savoir-faire, un savoir, des mots, des relations humaines, de la liberté : La technologie augmentée, c’est la réalité diminuée !

Il est vrai que les moutons, ou les zombizounours que nous devenons si facilement ne se fatiguent pas à s’interroger ou à se battre ! Pourtant, la publicité ne vante-t-elle pas le combat, le dépassement de soi, les Jeux Olympiques ? Alors pourquoi s’endormir dans la servitude volontaire quand il y a tant à vivre ? Pourquoi devenir de moins en moins différents de ceux qui, tels nos aînés ou les accidentés de la vie, souffrent d’un handicap, - qui ne peuvent pas marcher, se nourrir, lire, étudier une carte, parler, écouter, discuter, créer, fabriquer réparer, composer, inventer, ...

Il n’y a pas d’objets intelligents, il n’y a que des humains qui acceptent de se ravaler au rang de machines ! Ces centaines de milliers de gens qui disent :”Non !” sont-ils vraiment des imbéciles, des craintifs, des rétrogrades, des illettrés, des analphabètes ? Ne sont-ce pas plutôt les employés de l’électro-fascisme (André Gorz) qui auraient bien besoin d’augmenter leurs connaissances (Il y a du boulot...) ?

Préférons-nous faire ou regarder faire ? Etre acteur ou spectateur ? Le choix des dissidents, des résistants, des chimpanzés du futur est connu ; faisons-le connaître davantage !

Ensuite, Linky, le "connecteur, le relieur" est encore plus une saloperie que le GPS. Comme toujours, c'est en anglais (mais le mot linky n'existe pas dans la langue de William) que le diable technologique s'exprime. Alors, je me... branche avec la résistance illettrée et stupide dans mon genre sur Lille, pour défendre la liberté et la joie de vivre. Il faudrait au moins 3000 ohms... et autant de f.e.m -comme dirait Maxwell.

Et enfin, nous prennent-ils donc vraiment pour des sots ? Ou bien font-ils de nous des sots (si on se laisse faire comme tant et tant de victimes consentantes) ?

Julien Constant Comité Antilinky Lille

Rectifié par JulienConstant le 20/02/2018 14:30


Rectifié par JulienConstant le 04/03/2018 17:13

Les Ohms de la Résistance, 2% de la population !

Mise à jour du 25/01/2018

De ZAD en croiZADes, nous ne serions que quelques centaines de milliers à résister seulement ? Quand bien même... Car en 1940 Les premiers résistants...

Certains, ici, sur le Facebook du transhumaniste LINKHYperconnecté Marc Zuckerberg, constatent que la “fronde” est bien “timide”.

Erreur, ce n’est pas de timidité qu’il s’agit, mais de “servitude volontaire” (Etienne de La Boétie) indifférence, grosse fatigue, soumission, paresse...

Claude BOURDET écrit que le nombre de ceux qui ont participé « effectivement à la lutte clandestine ou qui ont, hors de France, fait partie des Forces francaises libres est extrêmement limité ; quelques dizaines de milliers au cours des années 40, 41, 42, quelques centaines de milliers en 1943-1944 ». (Claude Bourdet, L’aventure incertaine . Ed Stock, 1975) L’association « Le résistant de 1940 » groupait, lors de la publication de sa quatrième liste, 387 membres. Une association ne peut prétendre rassembler tous ceux qui ont agi et beaucoup de ceux qui ont agi à partir de 1940 sont morts. Ce chiffre donne cependant une indication. (Cité par Raymond Amouroux. La grande histoire des Français sous l'occupation. Ed Laffont, 1998) https://www.contreculture.org/AT%20R%E9sistance.%20Chiffres.html

                              -_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-
  • Enedis sait que Linky n'entrera chez moi que par la force des Baïonnettes (Certes les ampoules B22 cèdent la place aux vissantes E27) et en me passant sur le corps.
  • Ça y est, j’ai quitté EDF, dont Enedis est la filiale à 100%. Très content de mon nouveau fournisseur : il y a enfin quelqu’un qui répond au téléphone, et efficacement ! J’ai un peu honte, mais le service public est mort malgré tous nos efforts. Peut-être au siècle prochain ressuscitera-t-il ?
  • J'ai une bonne expérience de la dégénérescence de feu EDF et de la totale incurie de cette mégamachine où l'humain est, là aussi, déjà obsolète. Heureusement je prends mon compteur en photo le premier de chaque mois, et aussi entre deux. Outre le contrôle de ma consommation, depuis toujours, ça m’a permis de récupérer des sous qu’EDF m’avait pris en trop, par erreur...  Quelle surprise qu'un usager puisse prouver que son compteur ne dysfonctionne pas !
  • Et je n’ai qu’un compteur numérique Electronique standard Sagemcom, avec son affichage à Cristaux Liquides : gris foncé sur gris clair. Beurk !

C’est certain avec le compteur bleu analogique et les chiffres blancs sur noir, on voyait très bien et donc c’était moins bien pas vrai ? Et il n’était point besoin d’appuyer sur des boutons pour faire “défiler”. Il suffisait de... regarder ! Vive le progrès nouveau qui innove l'innovation !

Le disque tournait vite ? Ça m’indiquait que mes trois radiateurs électriques chauffaient. Il ne tournait pas ? C’était bon, j’avais bien tout arrêté, je pouvais partir...

Le bon vieux compteur bleu, increvable ; avec son disque qui tourne, on voit si on consomme beaucoup ou pas d'un coup d'œil !

Le compteur Sagemcom, successeur de mon Siemens, qui a vécu trois ans, 20 fois moins qu’un Compteur Bleu donc. Enfin, je dis qu’ils l’ont remplacé pour faire marcher leur petit commerce ; car j’ai prouvé, avec mes photos qu’il allait bien ! Incroyable : je prends des photos de mes index plusieurs fois par mois. Et je surveille ma consommation depuis toujours... Enedis-EDF n’a pas confiance en moi : c’est réciproque !

La première question que je me pose depuis mon déconditionnement, c'est toujours : "Cette innovante nouvelle innovation, en ai-je ressenti le besoin ? L’ai-je rêvée, réclamée, imaginée ?" Et comme pour le GPS, la réponse est non. Alors, je ne prends pas ; je refuse : gavé de technologinutile je suis. Chez moi, le WIFI est désactivé (ça consomme aussi du courant), le DECT aussi (téléphone sans fil). pas de blue tooth ni de GPS dans mon Lodgy Dacia.

Chaque fois qu’on obéit à une machine, qu’on la laisse faire à notre place, on se simplifie la vie ! Or nous sommes des êtres infiniment complexes ; notre mémoire disponible possède une capacité de stockage insondable, et n’a rien à voir avec un tas de capteurs et de processeurs algorithmés, car elle participe de notre pensée, nettement plus riche que les plus complexes des langages de programmation.

Chaque fois que la machine fait à ma place, je perds un savoir-faire, un savoir, des mots, des relations humaines, de la liberté : La technologie augmentée, c’est la réalité diminuée !

Il est vrai que les moutons, ou les zombizounours que nous devenons si facilement ne se fatiguent pas à s’interroger ou à se battre ! Pourtant, la publicité ne vante-t-elle pas le combat, le dépassement de soi, les Jeux Olympiques ? Alors pourquoi s’endormir dans la servitude volontaire quand il y a tant à vivre ? Pourquoi devenir de moins en moins différents de ceux qui, tels nos aînés ou les accidentés de la vie, souffrent d’un handicap, - qui ne peuvent pas marcher, se nourrir, lire, étudier une carte, parler, écouter, discuter, créer, fabriquer réparer, composer, inventer, ...

Il n’y a pas d’objets intelligents, il n’y a que des humains qui acceptent de se ravaler au rang de machines ! Ces centaines de milliers de gens qui disent :”Non !” sont-ils vraiment des imbéciles, des craintifs, des rétrogrades, des illettrés, des analphabètes ? Ne sont-ce pas plutôt les employés de l’électro-fascisme (André Gorz) qui auraient bien besoin d’augmenter leurs connaissances (Il y a du boulot...) ?

Préférons-nous faire ou regarder faire ? Etre acteur ou spectateur ? Le choix des dissidents, des résistants, des chimpanzés du futur est connu ; faisons-le connaître davantage !

Ensuite, Linky, le "connecteur, le relieur" est encore plus une saloperie que le GPS. Comme toujours, c'est en anglais (mais le mot linky n'existe pas dans la langue de William) que le diable technologique s'exprime. Alors, je me... branche avec la résistance illettrée et stupide dans mon genre sur Lille, pour défendre la liberté et la joie de vivre. Il faudrait au moins 3000 ohms... et autant de f.e.m -comme dirait Maxwell.

Et enfin, nous prennent-ils donc vraiment pour des sots ? Ou bien font-ils de nous des sots (si on se laisse faire comme tant et tant de victimes consentantes) ?

Julien Constant Comité Antilinky Lille

Rectifié par JulienConstant le 20/02/2018 14:30


Rectifié par JulienConstant le 04/03/2018 17:13

Fermer Fermer

Publié le 19/02/2018 17:01   | Tous les billets


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Résistance
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

Nous contacter

Connexion & Préférences


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  53149 visiteurs
  3 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 8 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 ↑  

Webmaster - Infos

Nouvelles des Amis