En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Tous les billets
 
 

Blog - Tous les billets

Retour  -  par JulienConstant

Retour

Station-service Shell_2019.jpg

Sur une é-Shelle du comique, de 0 à 10 vous mettriez combien à cette affichette Shell ?

"Merci pour votre retour !" Voilà une réponse fréquente dans les courriels.  En voici un autre, parmi tous les tics qui polluent la langue, et qui, comme le verbe "réaliser" jadis importé parmi les premiers destructeurs de la langue française, est un bien lui aussi un anglicisme.


C'est en effet la traduction de "Thank you for your feedback!"

Sur l'affichette on peut lire :

"Votre retour est important pour nous."

Pour nous aussi voyez-vous ; nous espérons rentrer chez nous sains et saufs...

Plus drôle encore, on lit en-dessous, en anglais : your opinion is important for us.

Preuve que cette affichette a été rédigée par des Français ; un anglais aurait mis :"to us"

Qui édite cette affichette à rigolards cliquables ?

Feedback NOW       feedbackfrance.fr

Et si on créait une startup en Angleterre ?
Euh... Voyons...  RetourEngland NOW

Ils en penseraient quoi mes amis British ?
 

Lire la suite

Retour

Station-service Shell_2019.jpg

Sur une é-Shelle du comique, de 0 à 10 vous mettriez combien à cette affichette Shell ?

"Merci pour votre retour !" Voilà une réponse fréquente dans les courriels.  En voici un autre, parmi tous les tics qui polluent la langue, et qui, comme le verbe "réaliser" jadis importé parmi les premiers destructeurs de la langue française, est un bien lui aussi un anglicisme.


C'est en effet la traduction de "Thank you for your feedback!"

Sur l'affichette on peut lire :

"Votre retour est important pour nous."

Pour nous aussi voyez-vous ; nous espérons rentrer chez nous sains et saufs...

Plus drôle encore, on lit en-dessous, en anglais : your opinion is important for us.

Preuve que cette affichette a été rédigée par des Français ; un anglais aurait mis :"to us"

Qui édite cette affichette à rigolards cliquables ?

Feedback NOW       feedbackfrance.fr

Et si on créait une startup en Angleterre ?
Euh... Voyons...  RetourEngland NOW

Ils en penseraient quoi mes amis British ?
 

Fermer

Publié le 07/03/2019 15:23  - aucun commentaire - |
Street-medic  -  par JulienConstant

Perrine Storme BFM TV  2019/02/02

Au sujet d'une manifestation de gilets jaunes : "... les street-médics..."

Et les secouristes, ils faisaient quoi pendant ce temps-là ? Et ça se dit journaliste...

Lire la suite

Perrine Storme BFM TV  2019/02/02

Au sujet d'une manifestation de gilets jaunes : "... les street-médics..."

Et les secouristes, ils faisaient quoi pendant ce temps-là ? Et ça se dit journaliste...

Fermer

Publié le 03/02/2019 16:48  - aucun commentaire - |
Comme il est difficile de montrer comment nous sommes formatésComme - Comment  -  par JulienConstant

Comme - Comment

La responsabilité d'un orateur est proportionnelle au nombre de ses auditeurs et à la fréquence et la durée de ses interventions. Prenons deux exemples parmi cent mille. L'audience de Nagui, et celle de Mesmer se compte par millions d'auditeurs et par milliers d'heures. Dans le cas de Nagui, son intérêt manifeste pour la langue française alourdit davantage sa responsabilité sur l'évolution de la langue. Comme il semble la défendre amoureusement, on aurait tendance à lui faire confiance. Mais il émaille ses propose de "kiffer", de "comment elle est belle" et autres bêtises...

Oui la langue vit, mais pas comme un être biologique. Elle est modelée par ses locuteurs, comme la mer modèle les côtes. Soit volontairement dans le cas d'instances officielles ; soit involontairerment  par tous les autres. Et les forces d'érosion et de modification n'ont jamais été aussi puissantes et rapides que depuis le développement des médias ubiquitaires.

Que peut faire un professeur de français qui a vu passer sept mille élèves en quarante ans, alors que lui en touche des millions chaque jour, à répéter les mêmes erreurs, sans avoir aucune idée de son pouvoir de façonnage et des conséquences terribles sur la liberté de penser notamment ? Car pour savoir, il faut lire...

L'incidence du travail volontaire d'un professeur, qui ne verra que quelques milliers d'élèves dans une carrière, reste très minime par rapport au rabâchage que constitue la répétition cyclique des émissions de radio et de télévision, sans parler en détail de l'amplification du phénomène sur les forums et autres réseaux sociaux...

Les vedettes de la télévision et de la radio ne semblent pas conscientes de leur influence considérable sur la langue, et me donnent souvent l'impression d'être bien sûres d'elles.

Entre autres évolutions uniformisantes et réductrices de la pensée (donc de la liberté), la paire comme-comment se signale par la fréquence de la confusion, largement passée dans la langue, comme on l'entend sans répit.

Essayons d'observer comment comme est employé...


https://journals.openedition.org/linx/326#ftn29

[25] a. Je suis comme je suis
b. Tu es comme ton père.
c. Comment tu es, toi !
d. Il est comment, le nouveau ?

   Ce pauvre Raymond, comme il l’aurait embrassé volontiers ! (Zola, Le docteur Pascal)

Et comme tu as raison de dire que l’unique bonheur est l’effort continu ! car, désormais, le repos dans l’ignorance est impossible. (Zola, Le docteur Pascal)

Comme ce gaillard-là connaît les filles de Paris !, dit Arnoux. (Flaubert, L’éducation sentimentale)

Et comme tu as raison de dire que l’unique bonheur est l’effort continu ! car, désormais, le repos dans l’ignorance est impossible. (Zola, Le docteur Pascal)

Mais comme il était lâche et comme elle le méprisait maintenant ! (Zola, Au bonheur des dames)

 Vous voilà donc !… comme je vous ai attendue, depuis hier ! (Zola, Au Bonheur des dames)

Comme il pleut !

[36] – Tiens ! dit-elle, la tête toujours à la portière, M. Lhomme, là-bas… comme il marche !
– Il a son cor, ajouta Pauline qui s’était penchée. (Zola, Au Bonheur des dames)

Comme il grandit !
Comme il a grandi !

Comme il a joué cette pièce ! ; Comme il a écouté ce disque !; Comme il a chanté ce refrain ! vs * Comme il a produit ce film ! * Comme il a éteint l’incendie ; ? Comme il a mangé cette pomme ! ; ? Comme il a tricoté ce pull ! ; ? Comme il a fumé cette cigarette !). Une interprétation qualifiante est également tout à fait possible ((Tu as vu) comme il a éteint l’incendie ; (Tu as vu) comme il a fumé cette cigarette ; (Tu as entendu) comme il a chanté cet air 

[34] Escartefigue ([…] allume un ninas, puis il regarde dormir César. César ronfle. Escartefigue siffle. Le dormeur cesse de ronfler) : Comme il dort, ton père ! (Pagnol, Marius)

[35] Fernand : Oh ! mais dites, qu’est-ce que je vous ai fait ? Pourquoi me parlez-vous sur ce ton ?
Césariot : C’est le ton qui convient pour parler à une crapule de votre espèce […]
Escartefigue, scandalisé : Oh ! mais dîtes ! Comme il vous parle !
(Pagnol, César)

[39] a. Comme il a écouté ce disque !
b. Comme il a chanté ce refrain !

[40] a. Comme elle écouta, les premières fois, la lamentation sonore des mélancolies romantiques se répétant à tous les échos de la terre et de l'éternité ! (Flaubert, Madame Bovary)
b. Comme elle chassait les chèvres qui venaient marcher sur son linge étendu sur le sol ! (Musset, cit. Riegel et al. 1994, p. 404)

0] Voyons… Ne t’emporte pas ainsi… Eh bien, oui... j’ai eu tort… J’aurais dû le voir tout de suite, ce corset… Ce très joli corset… Comment ne l’ai-je pas vu, tout de suite ?… Je n’y comprends rien !… Regarde-moi… Souris-moi… Dieu, qu’il est joli !… Et comme il te va !… (Mirbeau, Le Journal d'une femme de chambre)Comme vous y allez, cher Monsieur ! se contenta de répondre le baron Hartmann. Quelle imagination ! (Zola, Au Bonheur des dames)

b. Comme tu as de la chance !
c. Comment il a du fric !

[29] Comme tu me traites ! (repris de Milner 1978, p. 266)

Comme bien et comme certains adverbes en –ment, comme et comment peuvent également être incident à un adjectif :

[26] a. Les pupilles de ses yeux gris étaient minces comme celle d'une chatte arrivant du plein jour. (Zola, Au bonheur des dames)
b. Elle est belle comme sont tentantes les illusions. (Khahra, Les agneaux du Seigneur)
c. Comme je vais être belle ! Comme je vais être belle ! (Zola, Le docteur Pascal)
d. Comment c’est lourd !
e. – Est-ce que tu me trouves beau ?
– Oui.
– Mais beau comment ?
– Ecoute, Boris, je ne sais pas, moi ! Très très beau.
(Schreiber, Un silence d’environ une demi-heure)
f. – Maman, la croissance dure jusqu’à quel âge ?
– Elle peut durer jusqu'à vingt-huit ans.
– Tu crois que j’atteindrai la taille de Tchérépennikoff ?
– Il est grand comment ?
(Schreiber, Un silence d’environ une demi-heure)

Lire la suite

Comme - Comment

La responsabilité d'un orateur est proportionnelle au nombre de ses auditeurs et à la fréquence et la durée de ses interventions. Prenons deux exemples parmi cent mille. L'audience de Nagui, et celle de Mesmer se compte par millions d'auditeurs et par milliers d'heures. Dans le cas de Nagui, son intérêt manifeste pour la langue française alourdit davantage sa responsabilité sur l'évolution de la langue. Comme il semble la défendre amoureusement, on aurait tendance à lui faire confiance. Mais il émaille ses propose de "kiffer", de "comment elle est belle" et autres bêtises...

Oui la langue vit, mais pas comme un être biologique. Elle est modelée par ses locuteurs, comme la mer modèle les côtes. Soit volontairement dans le cas d'instances officielles ; soit involontairerment  par tous les autres. Et les forces d'érosion et de modification n'ont jamais été aussi puissantes et rapides que depuis le développement des médias ubiquitaires.

Que peut faire un professeur de français qui a vu passer sept mille élèves en quarante ans, alors que lui en touche des millions chaque jour, à répéter les mêmes erreurs, sans avoir aucune idée de son pouvoir de façonnage et des conséquences terribles sur la liberté de penser notamment ? Car pour savoir, il faut lire...

L'incidence du travail volontaire d'un professeur, qui ne verra que quelques milliers d'élèves dans une carrière, reste très minime par rapport au rabâchage que constitue la répétition cyclique des émissions de radio et de télévision, sans parler en détail de l'amplification du phénomène sur les forums et autres réseaux sociaux...

Les vedettes de la télévision et de la radio ne semblent pas conscientes de leur influence considérable sur la langue, et me donnent souvent l'impression d'être bien sûres d'elles.

Entre autres évolutions uniformisantes et réductrices de la pensée (donc de la liberté), la paire comme-comment se signale par la fréquence de la confusion, largement passée dans la langue, comme on l'entend sans répit.

Essayons d'observer comment comme est employé...


https://journals.openedition.org/linx/326#ftn29

[25] a. Je suis comme je suis
b. Tu es comme ton père.
c. Comment tu es, toi !
d. Il est comment, le nouveau ?

   Ce pauvre Raymond, comme il l’aurait embrassé volontiers ! (Zola, Le docteur Pascal)

Et comme tu as raison de dire que l’unique bonheur est l’effort continu ! car, désormais, le repos dans l’ignorance est impossible. (Zola, Le docteur Pascal)

Comme ce gaillard-là connaît les filles de Paris !, dit Arnoux. (Flaubert, L’éducation sentimentale)

Et comme tu as raison de dire que l’unique bonheur est l’effort continu ! car, désormais, le repos dans l’ignorance est impossible. (Zola, Le docteur Pascal)

Mais comme il était lâche et comme elle le méprisait maintenant ! (Zola, Au bonheur des dames)

 Vous voilà donc !… comme je vous ai attendue, depuis hier ! (Zola, Au Bonheur des dames)

Comme il pleut !

[36] – Tiens ! dit-elle, la tête toujours à la portière, M. Lhomme, là-bas… comme il marche !
– Il a son cor, ajouta Pauline qui s’était penchée. (Zola, Au Bonheur des dames)

Comme il grandit !
Comme il a grandi !

Comme il a joué cette pièce ! ; Comme il a écouté ce disque !; Comme il a chanté ce refrain ! vs * Comme il a produit ce film ! * Comme il a éteint l’incendie ; ? Comme il a mangé cette pomme ! ; ? Comme il a tricoté ce pull ! ; ? Comme il a fumé cette cigarette !). Une interprétation qualifiante est également tout à fait possible ((Tu as vu) comme il a éteint l’incendie ; (Tu as vu) comme il a fumé cette cigarette ; (Tu as entendu) comme il a chanté cet air 

[34] Escartefigue ([…] allume un ninas, puis il regarde dormir César. César ronfle. Escartefigue siffle. Le dormeur cesse de ronfler) : Comme il dort, ton père ! (Pagnol, Marius)

[35] Fernand : Oh ! mais dites, qu’est-ce que je vous ai fait ? Pourquoi me parlez-vous sur ce ton ?
Césariot : C’est le ton qui convient pour parler à une crapule de votre espèce […]
Escartefigue, scandalisé : Oh ! mais dîtes ! Comme il vous parle !
(Pagnol, César)

[39] a. Comme il a écouté ce disque !
b. Comme il a chanté ce refrain !

[40] a. Comme elle écouta, les premières fois, la lamentation sonore des mélancolies romantiques se répétant à tous les échos de la terre et de l'éternité ! (Flaubert, Madame Bovary)
b. Comme elle chassait les chèvres qui venaient marcher sur son linge étendu sur le sol ! (Musset, cit. Riegel et al. 1994, p. 404)

0] Voyons… Ne t’emporte pas ainsi… Eh bien, oui... j’ai eu tort… J’aurais dû le voir tout de suite, ce corset… Ce très joli corset… Comment ne l’ai-je pas vu, tout de suite ?… Je n’y comprends rien !… Regarde-moi… Souris-moi… Dieu, qu’il est joli !… Et comme il te va !… (Mirbeau, Le Journal d'une femme de chambre)Comme vous y allez, cher Monsieur ! se contenta de répondre le baron Hartmann. Quelle imagination ! (Zola, Au Bonheur des dames)

b. Comme tu as de la chance !
c. Comment il a du fric !

[29] Comme tu me traites ! (repris de Milner 1978, p. 266)

Comme bien et comme certains adverbes en –ment, comme et comment peuvent également être incident à un adjectif :

[26] a. Les pupilles de ses yeux gris étaient minces comme celle d'une chatte arrivant du plein jour. (Zola, Au bonheur des dames)
b. Elle est belle comme sont tentantes les illusions. (Khahra, Les agneaux du Seigneur)
c. Comme je vais être belle ! Comme je vais être belle ! (Zola, Le docteur Pascal)
d. Comment c’est lourd !
e. – Est-ce que tu me trouves beau ?
– Oui.
– Mais beau comment ?
– Ecoute, Boris, je ne sais pas, moi ! Très très beau.
(Schreiber, Un silence d’environ une demi-heure)
f. – Maman, la croissance dure jusqu’à quel âge ?
– Elle peut durer jusqu'à vingt-huit ans.
– Tu crois que j’atteindrai la taille de Tchérépennikoff ?
– Il est grand comment ?
(Schreiber, Un silence d’environ une demi-heure)

Fermer

Publié le 31/01/2019 10:45  - aucun commentaire - |
Redondance  -  par JulienConstant

Redondance

Si la redondance est un moyen langagier, une figure de style indispensable pour garder l'attention et permettre la compréhension, son abus menace le programme sémantqiue, le sens, des mots, dans sa force et sa richesse.

Prévoir à l'avance, avancée positive,

Bénévoles qui se proposent spontanément 

marche à pied

Bernard Hamon : ils se sont choisis mutuellement.

Lire la suite

Redondance

Si la redondance est un moyen langagier, une figure de style indispensable pour garder l'attention et permettre la compréhension, son abus menace le programme sémantqiue, le sens, des mots, dans sa force et sa richesse.

Prévoir à l'avance, avancée positive,

Bénévoles qui se proposent spontanément 

marche à pied

Bernard Hamon : ils se sont choisis mutuellement.

Fermer

Publié le 28/01/2019 15:21  - aucun commentaire - |
bulletin-abo-decroissance-c.jpg
Notes générales
- Je ne suis plus si sûr de vouloir automatiser mon réabonnement ; déjà que le fait de mettre en ligne deux sites web, sur lesquels je passe beaucoup de temps contredit mon accord absolu avec ce que je lis dans La Décroissance, je ne devrais même pas faire de virement mais envoyer mon chèque dans le A4 jaune replié fourni...
- Chaque numéro du journal est une mine de d'adresses sur le Toile et de livres. Une sitographie et une bibliographie récaptulatives ne serait-elle pas la bienvenue en dernière page. Les zombisounours de mon entourage ont quelque peine à prendre conscience de la différence qui sépare le style académique, composante du travail de journaliste de celui de la presse à publicité qui se fonde à peine sur des sources, lesquelles sont toujours filtrées selon la ligne croissanciste.

Lire la suite

bulletin-abo-decroissance-c.jpg
Notes générales
- Je ne suis plus si sûr de vouloir automatiser mon réabonnement ; déjà que le fait de mettre en ligne deux sites web, sur lesquels je passe beaucoup de temps contredit mon accord absolu avec ce que je lis dans La Décroissance, je ne devrais même pas faire de virement mais envoyer mon chèque dans le A4 jaune replié fourni...
- Chaque numéro du journal est une mine de d'adresses sur le Toile et de livres. Une sitographie et une bibliographie récaptulatives ne serait-elle pas la bienvenue en dernière page. Les zombisounours de mon entourage ont quelque peine à prendre conscience de la différence qui sépare le style académique, composante du travail de journaliste de celui de la presse à publicité qui se fonde à peine sur des sources, lesquelles sont toujours filtrées selon la ligne croissanciste.

Fermer

Publié le 16/01/2019 09:05  - aucun commentaire - |
après que  -  par JulienConstant

Après que

http://www.academie-francaise.fr/apres-que

Le 6 octobre 2011

À la différence de avant que, qui implique une notion d’éventualité, après que, marquant que l’on considère le fait comme accompli, introduit une subordonnée dont le verbe doit être mis à l’indicatif. Je rentrerai après que la nuit sera tombée. Il est parti après que nous l’avons tous salué.

Le passé antérieur employé dans des phrases comme Après que le bateau fut sorti du port, la tempête s’éleva ou On l’applaudit après qu’il eut parlé ne doit pas être confondu avec le plus-que-parfait du subjonctif.

- "Le solécisme avec "après que" confond les faits et les hypothèses" (Alain Borer  - De quel amour blessée)

https://la-conjugaison.nouvelobs.com/regles/conjugaison/passe-anterieur-de-l-indicatif-46.php

Alors que cette erreur banale tend, en 2020, à disparaître des canaux médiatiques officiels, la force du mimétisme inconscient reste intacte. Et même des auteurs très attachés à une expression libre, donc vigilante quant aux influences néfastes, sont soumis à cette pression.

Les cas d'emploi inappropriés du mode subjonctif relèvent initialement d'un bon sentiment, d'un désir de bien s'exprimer, qui mène à l'hypercorrection.  (Comme "elle s'est faite couper les cheveux" - accord parasite d'hypercorrection.


Jean-Michel Blanquer France Info 15/03 9:10  Après que le pic de l'épidémie soit !! passée...  (sera)

Non monsieur le médiocre ministre, vous ne maîtrisez pas les pré-requis de votre métier du moment : Après que vos réformes seront oubliées, leurs dégâts seront toujours bien réels.


Le message ci-dessous, déposé sur le site de la France Insoumise est resté sans réponse (l'indifférence n'est-elle pas le plus puissant des mépris ?). A quoi FI n'est-elle pas donc soumise ? La destruction de la langue française constitue pourtant l'une des tâches majeures auxquelles s'emploie le néo-libéralisme que Phi prétend combattre.

Saccager le français en le tuant par l'envahissement de l'anglo-américain, par le mimétisme syntaxique de l'indifférenciation, et par les erreurs classiques amplifiés par la Toile notamment, c'est remplacer la pensée française par l'angloubi-boulga.

Harmonie, philosophie...Quand on manifeste son attachement au nombre d'or, φ, on ne peut pas faire fi de la santé de la langue française, l'une des marques les plus abouties de l'intelligence humaine.

29/11/2018 France Insoumise : en français please !


'Bonjour,

Je vous saurais gré d'employer l'indicatif et non le subjonctif avec "après que" (cf. n'importe quel roman ou magazine sérieux, la plupart des intervenants sur les grands médias, la plupart des acteurs de post-synchronisation, les spécialistes de la langue...)
L'exigence politique n'est pas séparable de l'exigence linguistique :

Pas bon : Le comité électoral a décidé de retirer Djordje Kuzmanovic de la liste, après qu’il ait publiquement réitéré des propos ...

Bon : Le comité électoral a décidé de retirer Djordje Kuzmanovic de la liste, après qu’il a publiquement réitéré des propos.


04/02/2019 A hub chez ladepeche.fr henri.amar chez ladepeche.fr  veronique.delamarche.

https://www.ladepeche.fr/2019/02/04/le-mystere-de-la-sonnette-hantee-est-enfin-resolu,7993284.php

Une dizaine de jours après que l'article *soit*   est  paru, ils ont reçu la venue d'un technicien Enedis pour effectuer des tests.


...après que les nazis eussent    eurent révélé la vérité de l’eugénisme. La création in labo d’un Übermensch, d’une 
http://hors-sol.herbesfolles.org/2019/11/07/appel-contre-leugenisme-et-lanthropocide/


Venise enfin débarrassée de ses paquebots ?

Début juin, après que son capitaine en eût    eut perdu le contrôle.   (confusion subjonctif - passé antérieur)


https://www.google.fr/amp/s/www.nouvelobs.com/monde/20190809.OBS16989/venise-enfin-debarrassee-de-ses-paquebots.amp





 

Lire la suite

Après que

http://www.academie-francaise.fr/apres-que

Le 6 octobre 2011

À la différence de avant que, qui implique une notion d’éventualité, après que, marquant que l’on considère le fait comme accompli, introduit une subordonnée dont le verbe doit être mis à l’indicatif. Je rentrerai après que la nuit sera tombée. Il est parti après que nous l’avons tous salué.

Le passé antérieur employé dans des phrases comme Après que le bateau fut sorti du port, la tempête s’éleva ou On l’applaudit après qu’il eut parlé ne doit pas être confondu avec le plus-que-parfait du subjonctif.

- "Le solécisme avec "après que" confond les faits et les hypothèses" (Alain Borer  - De quel amour blessée)

https://la-conjugaison.nouvelobs.com/regles/conjugaison/passe-anterieur-de-l-indicatif-46.php

Alors que cette erreur banale tend, en 2020, à disparaître des canaux médiatiques officiels, la force du mimétisme inconscient reste intacte. Et même des auteurs très attachés à une expression libre, donc vigilante quant aux influences néfastes, sont soumis à cette pression.

Les cas d'emploi inappropriés du mode subjonctif relèvent initialement d'un bon sentiment, d'un désir de bien s'exprimer, qui mène à l'hypercorrection.  (Comme "elle s'est faite couper les cheveux" - accord parasite d'hypercorrection.


Jean-Michel Blanquer France Info 15/03 9:10  Après que le pic de l'épidémie soit !! passée...  (sera)

Non monsieur le médiocre ministre, vous ne maîtrisez pas les pré-requis de votre métier du moment : Après que vos réformes seront oubliées, leurs dégâts seront toujours bien réels.


Le message ci-dessous, déposé sur le site de la France Insoumise est resté sans réponse (l'indifférence n'est-elle pas le plus puissant des mépris ?). A quoi FI n'est-elle pas donc soumise ? La destruction de la langue française constitue pourtant l'une des tâches majeures auxquelles s'emploie le néo-libéralisme que Phi prétend combattre.

Saccager le français en le tuant par l'envahissement de l'anglo-américain, par le mimétisme syntaxique de l'indifférenciation, et par les erreurs classiques amplifiés par la Toile notamment, c'est remplacer la pensée française par l'angloubi-boulga.

Harmonie, philosophie...Quand on manifeste son attachement au nombre d'or, φ, on ne peut pas faire fi de la santé de la langue française, l'une des marques les plus abouties de l'intelligence humaine.

29/11/2018 France Insoumise : en français please !


'Bonjour,

Je vous saurais gré d'employer l'indicatif et non le subjonctif avec "après que" (cf. n'importe quel roman ou magazine sérieux, la plupart des intervenants sur les grands médias, la plupart des acteurs de post-synchronisation, les spécialistes de la langue...)
L'exigence politique n'est pas séparable de l'exigence linguistique :

Pas bon : Le comité électoral a décidé de retirer Djordje Kuzmanovic de la liste, après qu’il ait publiquement réitéré des propos ...

Bon : Le comité électoral a décidé de retirer Djordje Kuzmanovic de la liste, après qu’il a publiquement réitéré des propos.


04/02/2019 A hub chez ladepeche.fr henri.amar chez ladepeche.fr  veronique.delamarche.

https://www.ladepeche.fr/2019/02/04/le-mystere-de-la-sonnette-hantee-est-enfin-resolu,7993284.php

Une dizaine de jours après que l'article *soit*   est  paru, ils ont reçu la venue d'un technicien Enedis pour effectuer des tests.


...après que les nazis eussent    eurent révélé la vérité de l’eugénisme. La création in labo d’un Übermensch, d’une 
http://hors-sol.herbesfolles.org/2019/11/07/appel-contre-leugenisme-et-lanthropocide/


Venise enfin débarrassée de ses paquebots ?

Début juin, après que son capitaine en eût    eut perdu le contrôle.   (confusion subjonctif - passé antérieur)


https://www.google.fr/amp/s/www.nouvelobs.com/monde/20190809.OBS16989/venise-enfin-debarrassee-de-ses-paquebots.amp





 

Fermer

Publié le 09/01/2019 08:07  - aucun commentaire - |
Coach-coaching  -  par JulienConstant

En croissance constante, la liste s'allonge de ces mots anglo-américains qui tuent le français à petit feu.

Coach et coaching ne viennent pas combler une lacune lexicale dans la langue française. Ils ne sont que des éléments de la servilité des cupides technocrates que nous laissons prendre le pouvoir. L'immense majorité des élus, simples employés provisoires du néo-libéralisme, reprennent goulûment et en chœur tout vocable à consonance anglaise. Comme des oies au gavage.

Be it noted at this stage, that most of them cannot speak English, or American English, not to go into writing it. And when they proudly try to do so, like our ludicrous Smart Nation President, Emmanuel Micron, they just give new evidence that ridicule does not kill... Still, it remains unclear when he will succeed in Making France Great again...

La Voix du Nord
http://www.lavoixdunord.fr/124473/article/2017-02-27/you-grid-un-accelerateur-de-rev3-dans-les-hauts-de-france

"La troisième révolution industrielle, Rev3, entend rendre l’économie régionale et la société dans son ensemble plus durable, connectée et collaborative en s’appuyant sur les réseaux et le numérique. You & Grid doit permettre de tester à grande échelle l’autoconsommation sur des bâtiments non résidentiels. Mais également la rénovation énergétique de logements associée à un coaching des occupants, pour les aider à maitriser leur consommation d’énergie. "

Sinon, on pouvait mettre : suivi, accompagnement, formation,

Lire la suite

En croissance constante, la liste s'allonge de ces mots anglo-américains qui tuent le français à petit feu.

Coach et coaching ne viennent pas combler une lacune lexicale dans la langue française. Ils ne sont que des éléments de la servilité des cupides technocrates que nous laissons prendre le pouvoir. L'immense majorité des élus, simples employés provisoires du néo-libéralisme, reprennent goulûment et en chœur tout vocable à consonance anglaise. Comme des oies au gavage.

Be it noted at this stage, that most of them cannot speak English, or American English, not to go into writing it. And when they proudly try to do so, like our ludicrous Smart Nation President, Emmanuel Micron, they just give new evidence that ridicule does not kill... Still, it remains unclear when he will succeed in Making France Great again...

La Voix du Nord
http://www.lavoixdunord.fr/124473/article/2017-02-27/you-grid-un-accelerateur-de-rev3-dans-les-hauts-de-france

"La troisième révolution industrielle, Rev3, entend rendre l’économie régionale et la société dans son ensemble plus durable, connectée et collaborative en s’appuyant sur les réseaux et le numérique. You & Grid doit permettre de tester à grande échelle l’autoconsommation sur des bâtiments non résidentiels. Mais également la rénovation énergétique de logements associée à un coaching des occupants, pour les aider à maitriser leur consommation d’énergie. "

Sinon, on pouvait mettre : suivi, accompagnement, formation,

Fermer

Publié le 07/01/2019 15:09  - aucun commentaire - |
can-quant  -  par JulienConstant

Orthographe : 

Les compteurs communicants espionnent en communiquant nos données.

Les fabricants de chaussures gagnent leur vie en fabriquant des chaussures. 

Les gaz suffocants tuent en suffoquant leurs victimes.

Les arguments convaincants se valident en convainquant l'interlocuteur... 

Lire la suite

Orthographe : 

Les compteurs communicants espionnent en communiquant nos données.

Les fabricants de chaussures gagnent leur vie en fabriquant des chaussures. 

Les gaz suffocants tuent en suffoquant leurs victimes.

Les arguments convaincants se valident en convainquant l'interlocuteur... 

Fermer

Publié le 04/01/2019 12:19  - aucun commentaire - |

Bouter booster hors du français, allez bouste !  (On peut rêver...)

Booster -   Beurk !

Mise à jour 07/07/2020   : j'ai rencontré "bouster", signe de l'intégration de booster dans le parlécrit français

Le dictionnaire de synonymes de Word 2010 ne connaît pas encore le verbe "booster".  Car cette épidémie médiatiquement virale, loin d'être la seule s'amplifie ; hélas la destruction de notre lexique s'accélère (pour ne pas parler de la syntaxe), et les "euh, euh, euh..." s'imposent chez de nombreux intervenants au micro, témoins du ralentissement de la pensée, de l'appauvrissement du vocabulaire actif, et corollairement de la désynchronisation de la production de langue et de son oralisation ((morphogénèse). 

CSA.jpg

Booster : un verbe à tout dire
 

[...]   De tels emprunts à l'anglo-américain ne concurrencent pas seulement des termes français existants, ils nous font aussi oublier la richesse de notre lexique.
 
Perdre de vue toutes les nuances d'expression que permet cette diversité marque un réel appauvrissement de notre langue, particulièrement dommageable quand l'exemple en est donné par les professionnels de la communication. Chacun fait vivre la langue en y imprimant sa marque, mais leur audience rend leur responsabilité écrasante dans ce qui n'est plus l'évolution normale d'une langue vivante, mais est devenu une desecente vers le "moins disant" au sens propre.



Crisco.jpgCrisco donne 35 synonymes pour amplifier, verbe qui couvre le programme sémantique de booster.

En vert, mes ajouts

accentuer, accroître, aggraver, agrandir,

ajouter, augmenter, broder, charger, décupler, délayer, détailler, développer, doper, dramatiser, élargir, embellir, enfler, enjoliver, étendre, exacerber, exagérer, gonfler, grandir, grossir, hâbler, hausser, intensifier, majorer, mettre en relief, mettre en avant, motiver., multiplier, nourrir, orchestrer, outrer, paraphraser, renchérir, romancer, surfaire

academie-francaise.jpg

Booster

Le 2 février 2012

Néologismes & anglicismes

Forme francisée du verbe anglais to boost, Booster (prononcé Bouster) est très utilisé, notamment dans la presse, par un pur effet de mode.

On dit On ne dit pas

Stimuler, régénérer la peau, les cheveux

Relancer, augmenter les ventes

Relancer, stimuler, accélérer la croissance

Développer, faire croître la filière nucléaire

Booster la peau, les cheveux

Booster les ventes

Booster la croissance

Booster la filière nucléaire



La remarque du type : "oui mais c'est plus joli, c'est plus précis, c'est plus court, c'est un peu différent en anglais." n'exprime inconsciemment jamais rien d'autre que l'extraordinaire pouvoir mimétique de l'esprit, prompt à être victime du lavage de cerveau permanent que nous infligent les médias électroniques.
Travestir la soumission à la novlangue industrio-publicitaire en acceptation soi-disant éclairée n'est rien d'autre qu'une illustration supplémentaire du jugement de La Boétie sur la servitude volontaire. 

Commençons par le Journal de la So Connected (and so silly) MEL, pauvre idiote qui se croit "smart", à défaut d'être intelligente. Les technolocrates qui la "managent" sont sans doute les premiers candidats à leur propre remplacement par les robots qu'ils vénèrent, tant leur intelligence s'est réduite en passant de naturelle à artificielle...

Si les héros de Game of Thrones préfèrent mourir sur le bûcher plutôt que de ployer le genou, que dire de ces "élites" qui se soumettent avec fierté à la volonté de Etats-Unis (cf. Claude Hagège, contre la Pensée Unique - 2012 -Odile Jacob)

page 22 n° 19 juillet 2018   MEL-booster.jpg
Développer l’attractivité et la pratique du sport


Voilà comment ce titre aurait dû être rédigé si nous étions gouvernés par des esprits fiers, libres et maîtres de leur langue maternelle, et non pas des employés d'un Plan Marshall auquel ils s'asservissent, et nous en même temps, avec délices.

And for those who believe me to be Anglophobic, think again. As you might guess, I am bilingual; I have been teaching English for 35 years. Moreover, although my English may need some brushing up, my English-speaking counterparts never happen to guess that I am French!

Englobish is not English. Only poor technoslavish writers or speakers, who need plug holes in their hesitant speech with "uh ... uh ...", because their speech is still waiting for the next delivery of some kind of authentic thought from their pre-digitized brain, only these technoliers will need Anglo-American words to fill in the gaps of their mental stammering.



Je remplace booster dans chacun de ces énoncés authentiques :

Sabam :  Les contacts que vous y nouez avec les bonnes personnes peuvent sérieusement relancer / lancer votre carrière.

Le Bon Coin  : Dopez votre annonce !  Mettez votre annonce en avant

La coccinelle  Actualités musicales Comment la musique peut décupler votre créativité ?
En savoir plus sur https://www.lacoccinelle.net/242845-eagles-hotel-california.html#2l5vyizIQ4MlxUO3.99

Lire la suite

Bouter booster hors du français, allez bouste !  (On peut rêver...)

Booster -   Beurk !

Mise à jour 07/07/2020   : j'ai rencontré "bouster", signe de l'intégration de booster dans le parlécrit français

Le dictionnaire de synonymes de Word 2010 ne connaît pas encore le verbe "booster".  Car cette épidémie médiatiquement virale, loin d'être la seule s'amplifie ; hélas la destruction de notre lexique s'accélère (pour ne pas parler de la syntaxe), et les "euh, euh, euh..." s'imposent chez de nombreux intervenants au micro, témoins du ralentissement de la pensée, de l'appauvrissement du vocabulaire actif, et corollairement de la désynchronisation de la production de langue et de son oralisation ((morphogénèse). 

CSA.jpg

Booster : un verbe à tout dire
 

[...]   De tels emprunts à l'anglo-américain ne concurrencent pas seulement des termes français existants, ils nous font aussi oublier la richesse de notre lexique.
 
Perdre de vue toutes les nuances d'expression que permet cette diversité marque un réel appauvrissement de notre langue, particulièrement dommageable quand l'exemple en est donné par les professionnels de la communication. Chacun fait vivre la langue en y imprimant sa marque, mais leur audience rend leur responsabilité écrasante dans ce qui n'est plus l'évolution normale d'une langue vivante, mais est devenu une desecente vers le "moins disant" au sens propre.



Crisco.jpgCrisco donne 35 synonymes pour amplifier, verbe qui couvre le programme sémantique de booster.

En vert, mes ajouts

accentuer, accroître, aggraver, agrandir,

ajouter, augmenter, broder, charger, décupler, délayer, détailler, développer, doper, dramatiser, élargir, embellir, enfler, enjoliver, étendre, exacerber, exagérer, gonfler, grandir, grossir, hâbler, hausser, intensifier, majorer, mettre en relief, mettre en avant, motiver., multiplier, nourrir, orchestrer, outrer, paraphraser, renchérir, romancer, surfaire

academie-francaise.jpg

Booster

Le 2 février 2012

Néologismes & anglicismes

Forme francisée du verbe anglais to boost, Booster (prononcé Bouster) est très utilisé, notamment dans la presse, par un pur effet de mode.

On dit On ne dit pas

Stimuler, régénérer la peau, les cheveux

Relancer, augmenter les ventes

Relancer, stimuler, accélérer la croissance

Développer, faire croître la filière nucléaire

Booster la peau, les cheveux

Booster les ventes

Booster la croissance

Booster la filière nucléaire



La remarque du type : "oui mais c'est plus joli, c'est plus précis, c'est plus court, c'est un peu différent en anglais." n'exprime inconsciemment jamais rien d'autre que l'extraordinaire pouvoir mimétique de l'esprit, prompt à être victime du lavage de cerveau permanent que nous infligent les médias électroniques.
Travestir la soumission à la novlangue industrio-publicitaire en acceptation soi-disant éclairée n'est rien d'autre qu'une illustration supplémentaire du jugement de La Boétie sur la servitude volontaire. 

Commençons par le Journal de la So Connected (and so silly) MEL, pauvre idiote qui se croit "smart", à défaut d'être intelligente. Les technolocrates qui la "managent" sont sans doute les premiers candidats à leur propre remplacement par les robots qu'ils vénèrent, tant leur intelligence s'est réduite en passant de naturelle à artificielle...

Si les héros de Game of Thrones préfèrent mourir sur le bûcher plutôt que de ployer le genou, que dire de ces "élites" qui se soumettent avec fierté à la volonté de Etats-Unis (cf. Claude Hagège, contre la Pensée Unique - 2012 -Odile Jacob)

page 22 n° 19 juillet 2018   MEL-booster.jpg
Développer l’attractivité et la pratique du sport


Voilà comment ce titre aurait dû être rédigé si nous étions gouvernés par des esprits fiers, libres et maîtres de leur langue maternelle, et non pas des employés d'un Plan Marshall auquel ils s'asservissent, et nous en même temps, avec délices.

And for those who believe me to be Anglophobic, think again. As you might guess, I am bilingual; I have been teaching English for 35 years. Moreover, although my English may need some brushing up, my English-speaking counterparts never happen to guess that I am French!

Englobish is not English. Only poor technoslavish writers or speakers, who need plug holes in their hesitant speech with "uh ... uh ...", because their speech is still waiting for the next delivery of some kind of authentic thought from their pre-digitized brain, only these technoliers will need Anglo-American words to fill in the gaps of their mental stammering.



Je remplace booster dans chacun de ces énoncés authentiques :

Sabam :  Les contacts que vous y nouez avec les bonnes personnes peuvent sérieusement relancer / lancer votre carrière.

Le Bon Coin  : Dopez votre annonce !  Mettez votre annonce en avant

La coccinelle  Actualités musicales Comment la musique peut décupler votre créativité ?
En savoir plus sur https://www.lacoccinelle.net/242845-eagles-hotel-california.html#2l5vyizIQ4MlxUO3.99

Fermer

Publié le 18/12/2018 13:59  - aucun commentaire - |

Nos images beaucoup trop énergivores contribuent à détruire la vie des gens loin de nous.

Et les retombées sont maintenant sensibles aussi chez nous, loin des régions du monde où nous polluons...

Bien que je n' utilise pas le "Cloud", que je n'ai ajouté aucune "appli" à mon ordiphone, il est certain qu'en faisant ce site web, je contribue au gaspillage frénétique et en croissance très rapide d'électricité. J'essaie seulement de faire aussi léger que je peux. Il est certain que l'internet, des terminaux (ordinateurs, ordiphones, tablettes, etc.) aux centres de données, vient de dépasser (en consommation-pollution) l'aviation, qui est elle-même en croissance rapide... La trahison énergétique est en marche, soutenue par nos élites, nos acteurs, nos Charlies de toutes obédiences...

Si on souhaite, non pas sauver la planète, selon ce joli et dépolitisant fantasme de colibri, mais faire décroître notre complicité personnelle dans ce massacre de la vie, on peut y parvenir facilement, pas uniquement en suivant les gestes écologiques dont on nous rebat les oreilles, mais aussi en veillant à améliorer nos usages électroniques, qu'il s'agisse d'envois redondants, de non-respect de la Nétiquette, notamment en ne supprimant pas les parties anciennes des "conversation" de courriel.

Or images et vidéos sont l'une des plus grandes causes d'excès. Il est possible et très facile de réduire le nombre d'octets qui constituent une image numérique. Cela permettra d'ailleurs à ceux qui ont une connexion faible de recevoir nos images plus vite.

Les programmes de réduction de photos gratuits abondent. Hélas, je constate que gilets jaunes et syndicalistes sont (incurablement ?) pétris de la certitude croissanciste illimitée des marionnettes politiques, valets des Carlos Gohn, Cahuzac et autres riches saltimbanques....  Inconscients de débattre à l'intérieur des murailles de notre asservissement.

Zéro émission ? Ici bien sûr, mais ailleurs est notre poubelle empoisonnée...

Force est aussi de constater qu'on peut voter pour qui on veut : personne, à ma connaissance, dans la sphère politique n'envisage autre chose que la croissance de la destruction et de la mort loin de nous (mais ça se rapproche inexorablement), et plus dure sera la décroissance contrainte, qui s'imposera, et commence déjà à s'imposer à ses partisans comme à ses conspueurs.

Ce qu'ont prévu de longue date les penseurs de la décroissance.

Mas rares sont ceux qui s'inquiètent vraiment de la disparition des oiseaux et des insectes ou du déclin de la santé humaine; ça fait seulement un sujet de conversation autour du "zéro émission".
A ce sujet, voir cette page mise à jour en permanence.


L'envoi de pièces jointes énormes, retransmises et transférées des centaines fois, (alors que leur consultation sur un lien est des milliers de fois moins énergivore que cette multi-diffusion, peu consultée au demeurant) reste une pratique courante, même chez ceux qui militent pour la justice, pour l'arrêt du massacre de l'humanité par la machine de la croissance... Pourtant, il est facile d'éviter ça, en acceptant d'apprendre un peu... car il faut apprendre seul : l'Education Nationale, prompte à acheter des tablettes, est incapable de former des enseignants à l'usage des TICE ; il faudrait commencer par les ministres... J'ai été acteur de la tentative avortée dans les IUFM.

Et chaque jour, je reçois des photos de plusieurs mégaoctets comme la n°3. Et j'ai beau expliquer à mes proches comment faire pour éviter ça... Ils continuent.  l'explication est toujours la même : la paresse.

Car nous sommes profondément formatés au mensonge de la virtualité de la Toile. Alors que le monde numérique est le plus consommateur d'énergie et le plus créateur de déchet de tout ce que l'humanité a pu fabriquer, même à l'époque du tout charbon (dont le monde est toujours majoritairement dépendant).

L'addiction à la "praticité" et l'habitude indestructible de l'illimité empêchent tout changement d'attitude chez les utilisateurs de l'internet, entre autres. Et cette propagande de l'illimité dans laquelle nous baignons comme dans l'air que nous respirons, nous maintient dans cette posture complice... et hypocrite. En la matière, la responsabilité des technocrates, les ingénieurs-industriels-politiques-acteurs-hommes-d'affaires, est écrasante. Et le recours permanent à la chimère du changement de nos mentalités et des comportements n'est qu'un épais écran de fumée.

Pour être moins complice et hypocrite, Il suffit cependant de quelques clics pour réduire, compresser une ou plusieurs photos... Par exemple : https://www.emjysoft.com/logiciel-photo-reducteur/

Une simple requête sur la toile telle que "poids des images" renvoie une liste impressionnante de logiciels de compression et de pages d'explications.
Pourtant, aujourd'hui, comme hier, comme demain, je reçois en pièces jointes des images de plusieurs méga-octets (millions d'octets), là où entre 25 et 100 kilo-octets suffiraient pour un envoi par internet....

On m'a montré également que Powerpoint compresse fortement les images en jpg ; il suffit d'enregistrer une diapositive en jpg. Pas de réglages à faire.

Plus le poids est faible, plus rapide est le transfert, plus faible est la consommation d'électricité correspondante.

300 photos n°1  ont le même poids que la photo n°3.   L'effet visuel est similaire, mais la vitesse de transmission et la différence de gaspillage d'électricité sont énormes...

Je n'utilise la photo n°3 que pour faire une belle impression sur papier photo.

Franchement, vous voyez une différence entre ces trois photos ?


20180824_153247.compr_50_15cm.jpg

Photo 1

10 Kilo-octets = 10 000 octets

20180824_153247.compr_50.jpg

Photo 2

700 Kilo-octets = 700 000 octets

20180824_153247.compr_50_15cm.jpg

Photo 3

3 Méga-octets = 3 millions d'octets

Franchement, vous voyez une différence entre ces trois photos ?



Le sport à moteur...

Je reçois souvent des courriels par erreur (c'est l'intelligence artificielle dans toute sa splendeur). Souvent je supprime. Parfois, l'envie de répondre est trop forte pour y résister... (courriel initial en bas) Bien entendu Antoine n'a pas condescendu à me répondre. Quand on a un petit vélo dans la tête...

Bonjour Antoine, (société de VTT électrique)
Je n'étais pas destinataire de ce courriel, mais vous n'y pouvez rien. Car l'intelligence artificielle de Google ne fait pas la différence entre moi gerardlefevre et votre ami gerard.lefevre.
A 65 ans, je suis cycliste, surtout pas électro-cycliste. Détruire la nature en faisant moins d'effort, c'est pas mon truc.
J'aime bien en semer quelques-uns à l'occasion.
En parlant de paresse, de gaspillage, de massacre et de destruction loin de chez nous, je vous renvoie votre prospectus (I send you your flyer back, compressed in a less wasteful size, with no obvious difference though...)  187 Ko au lieu de vos 5000 Ko.
Merci pour ce bel exemple, si courant, de transition-énergétique-économie-circulaire-développement-durable-croissance-verte.
Je n'ai pas besoin d'assistance pour compresser des images et sans doute le jour où je serai impotent, je me poserai la question d'une machine pour pallier mon handicap. Mais si une machine fait à ma place, alors que je suis valide, je n'appelle plus tout à fait cela de la vie... C'est beau tous ces jeunes qui n'attendent pas ce jour... Les chiffres sont en appel : leur santé d'assistés musculaire les rend beaucoup plus faibles que les jeunes de 1970...
Oui je sais, repousser les limites, toujours de plus de sensations, saccager toujours plus loin plus haut... Comment résister ?
Moi, je préfère entretenir les limites de mon corps pour qu'elles ne m'emprisonnent pas trop vite dans l'impotence qui vous guette.
Et gagner des sous quand même. Surtout quand les canons à neige commencent à assoiffer les populations locales...
Amusez-vous bien, il y a encore quelques restes de nature à bousiller...
187 Ko au lieu de vos 5000 Ko... electrobike.jpg

_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-

Courriel initial :

 
De : Aventure Electrobike
Envoyé : Thursday, January 3, 2019 10:22:00 AM
À : Max
Objet : Maquette
flyers
Bonjour MAx,

Peux-tu me transférer la maquette des dépliants (un côté hiver/ un cô
été) stp. Le format est horizontal.
J'ai dû les effacer, je ne les retrouve plus et j'en ai besoin pour m'en
inspiré pour créer un nouveau flyer (prospectus in French).

Merci

Have a fucking New Year.... and don't forget to Rock'n'Roll
--
Aventure Electrobike

 

Lire la suite

Nos images beaucoup trop énergivores contribuent à détruire la vie des gens loin de nous.

Et les retombées sont maintenant sensibles aussi chez nous, loin des régions du monde où nous polluons...

Bien que je n' utilise pas le "Cloud", que je n'ai ajouté aucune "appli" à mon ordiphone, il est certain qu'en faisant ce site web, je contribue au gaspillage frénétique et en croissance très rapide d'électricité. J'essaie seulement de faire aussi léger que je peux. Il est certain que l'internet, des terminaux (ordinateurs, ordiphones, tablettes, etc.) aux centres de données, vient de dépasser (en consommation-pollution) l'aviation, qui est elle-même en croissance rapide... La trahison énergétique est en marche, soutenue par nos élites, nos acteurs, nos Charlies de toutes obédiences...

Si on souhaite, non pas sauver la planète, selon ce joli et dépolitisant fantasme de colibri, mais faire décroître notre complicité personnelle dans ce massacre de la vie, on peut y parvenir facilement, pas uniquement en suivant les gestes écologiques dont on nous rebat les oreilles, mais aussi en veillant à améliorer nos usages électroniques, qu'il s'agisse d'envois redondants, de non-respect de la Nétiquette, notamment en ne supprimant pas les parties anciennes des "conversation" de courriel.

Or images et vidéos sont l'une des plus grandes causes d'excès. Il est possible et très facile de réduire le nombre d'octets qui constituent une image numérique. Cela permettra d'ailleurs à ceux qui ont une connexion faible de recevoir nos images plus vite.

Les programmes de réduction de photos gratuits abondent. Hélas, je constate que gilets jaunes et syndicalistes sont (incurablement ?) pétris de la certitude croissanciste illimitée des marionnettes politiques, valets des Carlos Gohn, Cahuzac et autres riches saltimbanques....  Inconscients de débattre à l'intérieur des murailles de notre asservissement.

Zéro émission ? Ici bien sûr, mais ailleurs est notre poubelle empoisonnée...

Force est aussi de constater qu'on peut voter pour qui on veut : personne, à ma connaissance, dans la sphère politique n'envisage autre chose que la croissance de la destruction et de la mort loin de nous (mais ça se rapproche inexorablement), et plus dure sera la décroissance contrainte, qui s'imposera, et commence déjà à s'imposer à ses partisans comme à ses conspueurs.

Ce qu'ont prévu de longue date les penseurs de la décroissance.

Mas rares sont ceux qui s'inquiètent vraiment de la disparition des oiseaux et des insectes ou du déclin de la santé humaine; ça fait seulement un sujet de conversation autour du "zéro émission".
A ce sujet, voir cette page mise à jour en permanence.


L'envoi de pièces jointes énormes, retransmises et transférées des centaines fois, (alors que leur consultation sur un lien est des milliers de fois moins énergivore que cette multi-diffusion, peu consultée au demeurant) reste une pratique courante, même chez ceux qui militent pour la justice, pour l'arrêt du massacre de l'humanité par la machine de la croissance... Pourtant, il est facile d'éviter ça, en acceptant d'apprendre un peu... car il faut apprendre seul : l'Education Nationale, prompte à acheter des tablettes, est incapable de former des enseignants à l'usage des TICE ; il faudrait commencer par les ministres... J'ai été acteur de la tentative avortée dans les IUFM.

Et chaque jour, je reçois des photos de plusieurs mégaoctets comme la n°3. Et j'ai beau expliquer à mes proches comment faire pour éviter ça... Ils continuent.  l'explication est toujours la même : la paresse.

Car nous sommes profondément formatés au mensonge de la virtualité de la Toile. Alors que le monde numérique est le plus consommateur d'énergie et le plus créateur de déchet de tout ce que l'humanité a pu fabriquer, même à l'époque du tout charbon (dont le monde est toujours majoritairement dépendant).

L'addiction à la "praticité" et l'habitude indestructible de l'illimité empêchent tout changement d'attitude chez les utilisateurs de l'internet, entre autres. Et cette propagande de l'illimité dans laquelle nous baignons comme dans l'air que nous respirons, nous maintient dans cette posture complice... et hypocrite. En la matière, la responsabilité des technocrates, les ingénieurs-industriels-politiques-acteurs-hommes-d'affaires, est écrasante. Et le recours permanent à la chimère du changement de nos mentalités et des comportements n'est qu'un épais écran de fumée.

Pour être moins complice et hypocrite, Il suffit cependant de quelques clics pour réduire, compresser une ou plusieurs photos... Par exemple : https://www.emjysoft.com/logiciel-photo-reducteur/

Une simple requête sur la toile telle que "poids des images" renvoie une liste impressionnante de logiciels de compression et de pages d'explications.
Pourtant, aujourd'hui, comme hier, comme demain, je reçois en pièces jointes des images de plusieurs méga-octets (millions d'octets), là où entre 25 et 100 kilo-octets suffiraient pour un envoi par internet....

On m'a montré également que Powerpoint compresse fortement les images en jpg ; il suffit d'enregistrer une diapositive en jpg. Pas de réglages à faire.

Plus le poids est faible, plus rapide est le transfert, plus faible est la consommation d'électricité correspondante.

300 photos n°1  ont le même poids que la photo n°3.   L'effet visuel est similaire, mais la vitesse de transmission et la différence de gaspillage d'électricité sont énormes...

Je n'utilise la photo n°3 que pour faire une belle impression sur papier photo.

Franchement, vous voyez une différence entre ces trois photos ?


20180824_153247.compr_50_15cm.jpg

Photo 1

10 Kilo-octets = 10 000 octets

20180824_153247.compr_50.jpg

Photo 2

700 Kilo-octets = 700 000 octets

20180824_153247.compr_50_15cm.jpg

Photo 3

3 Méga-octets = 3 millions d'octets

Franchement, vous voyez une différence entre ces trois photos ?



Le sport à moteur...

Je reçois souvent des courriels par erreur (c'est l'intelligence artificielle dans toute sa splendeur). Souvent je supprime. Parfois, l'envie de répondre est trop forte pour y résister... (courriel initial en bas) Bien entendu Antoine n'a pas condescendu à me répondre. Quand on a un petit vélo dans la tête...

Bonjour Antoine, (société de VTT électrique)
Je n'étais pas destinataire de ce courriel, mais vous n'y pouvez rien. Car l'intelligence artificielle de Google ne fait pas la différence entre moi gerardlefevre et votre ami gerard.lefevre.
A 65 ans, je suis cycliste, surtout pas électro-cycliste. Détruire la nature en faisant moins d'effort, c'est pas mon truc.
J'aime bien en semer quelques-uns à l'occasion.
En parlant de paresse, de gaspillage, de massacre et de destruction loin de chez nous, je vous renvoie votre prospectus (I send you your flyer back, compressed in a less wasteful size, with no obvious difference though...)  187 Ko au lieu de vos 5000 Ko.
Merci pour ce bel exemple, si courant, de transition-énergétique-économie-circulaire-développement-durable-croissance-verte.
Je n'ai pas besoin d'assistance pour compresser des images et sans doute le jour où je serai impotent, je me poserai la question d'une machine pour pallier mon handicap. Mais si une machine fait à ma place, alors que je suis valide, je n'appelle plus tout à fait cela de la vie... C'est beau tous ces jeunes qui n'attendent pas ce jour... Les chiffres sont en appel : leur santé d'assistés musculaire les rend beaucoup plus faibles que les jeunes de 1970...
Oui je sais, repousser les limites, toujours de plus de sensations, saccager toujours plus loin plus haut... Comment résister ?
Moi, je préfère entretenir les limites de mon corps pour qu'elles ne m'emprisonnent pas trop vite dans l'impotence qui vous guette.
Et gagner des sous quand même. Surtout quand les canons à neige commencent à assoiffer les populations locales...
Amusez-vous bien, il y a encore quelques restes de nature à bousiller...
187 Ko au lieu de vos 5000 Ko... electrobike.jpg

_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-

Courriel initial :

 
De : Aventure Electrobike
Envoyé : Thursday, January 3, 2019 10:22:00 AM
À : Max
Objet : Maquette
flyers
Bonjour MAx,

Peux-tu me transférer la maquette des dépliants (un côté hiver/ un cô
été) stp. Le format est horizontal.
J'ai dû les effacer, je ne les retrouve plus et j'en ai besoin pour m'en
inspiré pour créer un nouveau flyer (prospectus in French).

Merci

Have a fucking New Year.... and don't forget to Rock'n'Roll
--
Aventure Electrobike

 

Fermer

Publié le 21/11/2018 16:11  - aucun commentaire - |